Second Life utilisé uniquement pour les RP?

Beaucoup de Marques sont présentes sur Second Life.
Je vous en laisse juger par le mapping réalisé par le blog Kzero ( Mapping qui n’est pas exhaustif et qui est complété par Advertising Lab )

Pour la plupart des marques, Second Life, n’est pas directement générateur de revenu, ni un support de communication de masse mais plutôt un générateur de RP permettant d’avoir des retombées dans les médias off et on line.

Cependant, certaines marques malignes comme KitKat (avec l’aide de l’agence PPGH/JWT) utilisent Second Life, sans y être présent, pour générer un buzz.
En effet, KitKat s’appuie sur la « tendance Second Life  » tout en s’en moquant dans cette vidéo et réussit là une jolie mise en abîme :

Via et Via

La vidéo se cherche un modèle !

Du nouveau dans la vidéo sur internet !

Après, le procès de Viacom contre Youtube à qui il réclame un milliard de dollars de dommages et intérêts pour avoir diffusé du contenu issu de ses émissions sans reverser de droits d’auteurs.

Après le (béta)lancement de Joost qui propose un service de VOD librement téléchargeables mais issues de producteurs travaillant habituellement pour la télévision.

Après la sortie de services tels qu’Eyeka qui cherche à proposer un contenu de qualité .

NBC et News Corp annoncent qu’ils vont lancer un concurrent de YouTube proposant gratuitement les programmes des chaînes de télévisions.

Yahoo, Microsoft, AOL (groupe Time Warner) et MySpace (News Corp.) participeront dès son lancement à la distribution du site, selon un communiqué commun diffusé par News Corp. et NBC Universal, filiale de General Electric et Vivendi. Par contre Viacom ne s’associera pas au projet.
Le site sera gratuit et se financera grâce à de la publicité. (Des accords ont déjà été signés avec des partenaires comme Generals Motors, Cisco,…)

La Publicité Mythique d’Apple revisitée par Barack Obama !

Admirez cette publicité « Mashup » intitulée « Vote Different » réalisée (par un fan) pour le candidat démocrate Barack Obama pour « pulvériser » Hilary Clinton.

Mr Obama reprend ici la publicité mythique d’Apple sortie en 1984 lors du Superbowl.

Pour la petite histoire, cette vidéo a marqué l’histoire de la publicité en ne montrant pas le produit vendu, et en n’expliquant pas non plus en quoi il consistait concrètement. De plus, cette vidéo à marqué les esprits car Apple avait investi 1,6 million de dollars dans ce spot qui n’a été diffusé qu’une fois commercialement, (Enfin pas tout à fait pour les puristes–> L’histoire complète ici) . Celle ci a générée un énorme buzz et a été énormément repris par les médias !

Cette Publicité avait déjà été reprise en 2004 pour célébrer le 20 éme anniversaire du Macintosh, un iPod était inséré digitalement à la ceinture de l’héroïne, symbolisant les deux grand virages pris par la marque, dans la vidéo numérique et dans l’électronique grand public.

Via Darkplanneur

Non je ne fais pas tout ça pour qu’on m’offre un mac 😉 !!

Les BlogMusik et Radioblog secoués par la SACEM !

Vous connaissez certainement le service Radioblog, qui permet à tous d’insérer une playlist musicale dans son blog.

Radioblog c’est plus de 300 000 morceaux de musique et plus de 82 000 blogueurs l’utilisant (Source 01Net).
Radioblog connaît une croissance spectaculaire (5 à 10% par mois ) et dispose d’une audience de 20 millions de visiteurs mensuels le plaçant dans les 600 sites les plus visités au monde. (Source : TechCrunch)

La Sacem à décidé de fermer le service Radioblog en faisant pression sur son hébergeur (en invoquant la loi LCEN) .
Des négociations avec la SACEM étaient pourtant en cours , d’après Benoît Trésiguel, directeur de Mubility, la maison mère de Radio.Blog.Club :
« Tout cela est complètement incompréhensible puisque nous étions en train de négocier avec la SACEM pour obtenir un contrat d »écoute à la demande. Une situation inédite qui nous pousse à titrer notre communiqué « Quand quelqu’un vous doit de l’argent, tuez le vous serez sûr d’être remboursé ! ». »

Malgré tout, l’interruption de Radioblog n’aura même pas durée 48h, car ils ont migré le service sur des serveurs en dehors de France de manière à échapper à la loi Française.

Nous aurons l’occasion d’en reparler ici mais le secteur de la musique est en pleine mutation, cependant, il semble que la Sacem voir les grosses Majors ne voient pas d’un très bon oeil ces évolutions et font tout pour les retarder.

Un jour ou l’autre, il bien falloir regarder la réalité en face! Mais il sera peut être déjà trop tard pour certains…

Du Peer to Peer dans la Banque ?

Depuis, un an, on assiste à l’émergence de services Peer to Peer dans la banque avec des sites comme Zopa (UK et US) ou Prosper (UK).

L’idée est de mettre en relation des petits emprunteurs avec des petits épargnants afin de pouvoir emprunter de l’argent sans avoir à passer par une banque pour les emprunteurs, et de faire fructifier l’argent d’une manière sécurisée pour les épargnants.

Les emprunteurs déterminent la somme voulue avec le taux d’intérêt qu’ils désirent et les épargnants indiquent la somme qu’ils sont prêt à payer et le taux minimal auquel ils souhaitent êtres rémunérés. La plateforme propose alors le prêt voulu (système d’enchères) et se rémunère à hauteur de 1% des sommes obtenues par les emprunteurs et 0,5% des préteurs.

A ma connaissance, un tel système n’existe pas encore en France…

Économie 2.0 ?

Le web 2.0 serait il contagieux ?
Où comment faire trembler les dirigeants de Yahoo avec 45 actions !

Éric Jackson, petit actionnaire de Yahoo possédant seulement 45 actions ( 1400 $,) , a réussi grâce aux réseaux sociaux MySpace, Flickr et à ses vidéos à détenir les pouvoirs de votes sur 911 666 actions ce qui représente un total de 29 millions de $ .

Je m’explique, Eric Jackson est un petit porteur en total désaccord avec la direction de Yahoo.
Il leur reproche entre autres l’échec de l’acquisition de Google en 2002 au prix de 3 milliards de dollars au lieu de 144 milliards aujourd’hui, la perte de parts de marché sur la recherche en ligne qui profite à Google, les compensations exagérées attribuées aux directeurs alors que le titre a perdu 14% en 2005,…

N’ayant pas de gros moyens financiers, il a réussi à mener une campagne de « lobbying » envers les autres petits porteurs afin qu’ils rallient leurs voix derrière son plan B .

C’est pourquoi depuis Janvier, il a utilisé de nombreux « outils 2.0 » pour arriver à ses fins : son blog, son wiki, des forums de discussions, les réseaux sociaux MySpace et Flickr, des sites communautaires, des forums, … et a présenté des vidéos pour s’adresser aux actionnaires minoritaires de Yahoo ou aux futurs acquéreurs d’actions Yahoo :

Grâce à tous ces outils, et sans débourser un centime, Eric Jackson a réussi à réunir en 2 mois des droits de votes (avec un groupe d’actionnaires) qui totalisent environs 911 666 actions ce qui représente un total de 29 millions de $ ( d’après Businessweek)

Éric Jackson pourrait siéger au conseil d’administration de Yahoo si le projet est adopté lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra en mai.

Pepsi et un advergame pour dactylo

Logo Pepsi Nex

Pepsi propose en ce moment un advergame assez sympa pour l’un de ses produits japonais, j’ai nommé « Pepsi NeX ».
Le jeu est très simple, mais bien réalisé. Bien qu’il ne puisse pas se différencier par son originalité, la qualité de la réalisation permet d’apprécier ce jeu et de vouloir l’ « envoyer à un ami », facteur clé du marketing viral.
Le but du jeu : Détruire des blocs de glace sur lesquels s’affichent des lettres. Pour cela rien de plus logique : appuyez sur les lettres en questions avant que les blocs de glace n’arrivent sur votre personnage.
Bon jeu!

L’ E-Pub : Campagnes de Branding ou Ventes ?

L’e-publicité est maintenant utilisée, par les annonceurs, dans les campagnes commerciales et non plus seulement dans les campagnes de branding, c’est ce que l’on peut retenir de l’étude réalisée par l’Association des régies publicitaires interactives européennes (Eiaa) auprès d’une centaine d’annonceurs européen.

On l’avait déjà dit ici , le marché de la publicité en ligne a augmenté de près de 50% en 2006 et d’après l’étude de L’EIAA, les annonceurs devraient continuer d’investir dans l’e-pub.
Source : JDN et EIAA