Google Android vs Apple iPhone : la guerre ne fait que commencer

A l’heure où le web tout entier attend la sortie de l’iPhone 2 (annonce attendue lors de la WWDC du 9 juin prochain pour une sortie mondiale le 18), c’est Google qui fait parler de lui avec son projet lui aussi très attendu : la sortie de son OS mobile Android. Pas encore de date de sortie officielle annoncée, mais on ne devrait pas l’attendre avant 2009 sur nos mobiles. En attendant, et pour vous donner l’eau à la bouche, regardez les dernières présentations publiques d’Android :

Une démo de l’interface générale, avec notamment un aperçu du desktop :

Une démo impressionnante de Google street view (que l’on peut imaginer avec un gps built-in) :

Ces deux concurrents ont bien des similitudes par rapport à leurs larges interfaces tactiles, une ergonomie innovante, et un boom de nouvelles applications. Pourtant, les modèles de développement de ces deux géants sont à l’opposé.
D’un côté, Apple concentre dans le secret le plus total la conception matérielle de son téléphone et de son OS. Le schéma classique d’un produit Apple.
De l’autre, Google est parti sur une stratégie de décentralisation en créant la OHA, Open Handset Alliance, qui regroupe constructeurs de mobiles, téléopérateurs, éditeurs web et développeurs pour se nourrir du meilleur des acteurs dans chacun de ces domaines et offrir aux utilisateurs un OS mobile Open Source. Le plus étonnant, c’est qu’il n’y a pas de business model pour Google dans ce projet d’Android. Son utilisation sera totalement libre et chacun pourra l’utiliser à sa manière. Mais attention, l’absence de business model ne signifie pas zéro gain et loin de là !

En réalité, Google ne veut pas rater la démocratisation et la montée en puissance de l’univers mobile et se place dès lors comme un de ses acteurs majeurs. Vous verrez dans la dernière vidéo les enjeux du marché du mobile avec des chiffres qui donnent le tourni. (2,7 Milliards de mobiles dans le monde contre un milliard d’internautes ou 1,3 milliards de lignes de téléphone fixe…)

Je vous invite à regarder la présentation de Richard Miner, chef de produit pour Android aux élèves de Stanford. On y apprend plus en détail les enjeux de la bataille mondiale du mobile.

Evidemment, la force de frappe de Google, par l’intermédiaire de sa OHA et de ses très nombreux partenaires est bien plus conséquente que Apple et son iPhone. C’est pourquoi la pomme a lancé en mars dernier un kit de développement pour son iPhone, permettant ainsi aux développeurs du monde entier à sortir de nouvelles applications. Revirement de stratégie ou préparation du terrain pour la deuxième génération de son téléphone ? Dans tous les cas, quand on voit ce qui se prépare dans les cartons d’Android, on se dit que l’iPhone a du souci à se faire.

De mon côté j’ai du mal à choisir mon camp. Steve, puis-je rêver à un iPhone 2 avec bootcamp pour faire cohabiter MacOS et Android…?
Et vous, vous avez fait votre choix ?