Mon best of du Web 09

Cette semaine se tenait Le Web 2009, événement que l’on ne présente plus organisé par Loïc et sa femme Géraldine Le Meur. Je n’ai pas eu la chance de m’y rendre personnellement mais les conférences ayant été intégralement diffusées sur Ustream, j’ai pu y suivre quelques présentations.

Pour ceux qui seraient complètement passé à côté (ou qui squattaient les bars nespresso), voici les morceaux que je retiendrai particulièrement de cette cuvée 2009. Continuer la lecture de Mon best of du Web 09

Les DNS par Google

Sorti la semaine dernière par Google, j’ai testé aujourd’hui les DNS Google.

Logo GoogleDNS sont les initiales de Domain Name System. Ce système sert à faire la correspondance entre une adresse IP hébergeant un site (Par exemple pour net-marketing c’est 82.165.48.147 ) et son nom de domaine (ici : www.net-marketing.fr).

Google a donc lancé dans le courant de la semaine dernière son service de DNS.

Le plus souvent l’utilisateur lambda ne configure pas ses DNS (à moins d’être un peu geek) et par défaut on utilise donc les DNS de son fournisseur d’accès internet.  Google propose donc de remplacer les DNS par défaut.

D’aprés Google les bénéfices d’utilisation de ses DNS sont :

  • Performance : Google utilise différentes techniques qui rendent ses DNS plus rapides que ceux par défaut.
  • Sécurité : Protège et prévient de certaines attaques (Cache poisoning, spoofing, denial-of-service (DoS) attacks)
  • Correction des résultats : Google tente de rediriger les requêtes vers la réponse qui lui semble la plus appropriée. Mais contrairement à d’autres DNS il ne bloque,  ne filtre , ni ne redirige les utilisateurs (petite pique au passage pour Open DNS)

J’ai testé ce service et je trouve que cela apporte une plus grande rapidité (vraiment perceptible).

Bon ce service n’est pas vraiment novateur et Open DNS le propose depuis plus de 4 ans.

Si vous voulez vous faire une opinion par vous même, l’installation est trés simple, il suffit de modifier les propriétés du  Protocole Internet (TCP/IP) (pour IPv4), puis de mettre les DNS en manuel et de renseigner les IPs suivantes 8.8.8.8 et 8.8.4.4. Vous validez et le tour est joué.

Vous trouverez un peu plus d’info concernant l’installation des DNS en fonction des différents OS (Linux, Mac, Windows) sur le site de Google DNS.

Pour ceux qui craignent de voir Google de plus en plus omniprésent dans votre vie numérique vous pouvez aussi utiliser le très bon Open DNS qui a déjà séduit plus de 20 millions de personnes à travers le monde. D’ailleurs d’après le test suivant les performances seraient mêmes plus élevées…

Un configurateur de Volkswagen utilisant twitter

Initiative intéressante de la part de Volkswagen :
Ils ont créé une bannière interactive personnalisée qui scanne le compte Twitter saisi et qui propose alors le modèle correspondant au compte Twitter renseigné en fonction de certains keywords identifiés.

Bon, bizarrement le test sur les tweets de NetMarketing ne donne rien… 😉

La bonne nouvelle de la journée : Un revers pour Hadopi !!

Je cite Lemonde.fr :
Le Conseil constitutionnel a censuré, mercredi 10 juin, la partie sanction de la loi Hadopi – la « riposte graduée » – sur le téléchargement illégal. Considérant qu' »Internet est une composante de la liberté d’expression et de consommation », et qu' »en droit français c’est la présomption d’innocence qui prime », le Conseil rappelle dans sa décision que « c’est à la justice de prononcer une sanction lorsqu’il est établi qu’il y a des téléchargements illégaux ».

C’est une excellente nouvelle !!! Cette loi était tout simplement hallucinante !!

A website in a video by Boone Oakley !

Une idée originale de l’agence Boone Oakley : faire un site dans une vidéo !
Pour pouvoir utiliser les interactions proposées, il faut se rendre sur leur site www.booneoakley.com qui redirige vers leur page Youtube.

Dommage que la vidéo ne soit pas totalement interactive également en export :

Voila un bon moyen pour buzzer et héberger gratuitement son site.

Site du jour chez The FWA

Cyber-Manifestation avec Reporters sans frontières

Reporters sans frontières lance la première Journée internationale pour la liberté d’expression sur Internet, aujourd’hui, mercredi 12 mars, afin de sensibiliser l’opinion publique et d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur le viol de la liberté d’expression sur Internet.

A cette occasion, l’organisation renouvelle son opération “24h contre la censure” et appelle les internautes à se mobiliser sur le site www.rsf.org.

Cyber Manifestation RESF

Pour prendre part à cette cyber-manifestation, il suffit de se rendre sur le site Internet de RSF, de créez votre personnage, votre slogan et rendez-vous à PyongYang ou sur la place Tien An Men pour soutenir les dissidents du Web.

Continuer la lecture de Cyber-Manifestation avec Reporters sans frontières