L’identité numérique

On parlait d’identité numérique dans le billet précédent.

Fred Cavazza propose une définition trés interssante (je recommande 😉
En gros, l’identité numérique est constituée de toutes les bribes d’informations que l’on laisse sur internet.
Selon lui,

nous allons donc progressivement devoir acquérir une vision à 360° de toutes les traces que nous laissons au quotidien de manière à maitriser l’image que l’on donne de nous même

Il dresse le schéma suivant :

((/images/276533601_b0bfdd0135_o.jpg

Je pense qu’a l’heure actuelle, les informations que l’on laisse sont vraiement trop fragmentées et indépendantes pour que l’on puisse toutes les relier entres elles et à nous.
Donc pour l’instant l’identité numérique serait, à mon sens, plutôt le « bruit » qui est généré autour de notre nom.
Nous n’en sommes pas encore à l’ identité numérique à 360° mais on s’en approche trés rapidement.

Le web 2.0 vu par les entreprenneurs et les personnalités de l’internet.

Une vidéo d’interview des entreprenneurs de l’internet.

On parle ici un peu de Bulle2.0.

On constate une grosse euphorie, des investissemments qui s’accélèrent et une économie qui repart fort.
Cependant, les entreprenautes sont sereins, on est loin de la bulle 1.0,on sait aujourd’hui comment gagner de l’argent, le web tient ses promesses, les conditions d’intoduction au Nasdaq se sont renforcées, ce ne sont plus des petits porteurs qui possèdent les titres et de ce fait, une panique telle qu’en 2001 n’est plus à prévoir.
Toutefois, des pertes sont à prévoir, de nombreux services se lancent sans business model solide ou copient des services déja existants.

Au niveau des tendances, on assiste aussi à:

  • Une Interopérabilité croissante.
  • Un besoin d’ identité numérique
  • L’émergeance des UGC (user generated content) qui sont réellement des contenus à valeur ajoutée
  • Produits et services qui trouvent des utilisateurs partout dans le monde
  • Le syndrôme « Me too » : La copie de services qui existent déja
  • La démocratisation du phénomène (blog): Les amateurs peuvent vraiement peser
  • L’emmergence de la vidéo 2.0 (La TV va changer et les grandes chaînes n’ont pas anticipé le changement , les contenus sont déjà différents)
  • L’avènement du RSS ( Il reste encore beaucoup de choses à faire, comme par exemple le tri dans l’information )
  • La recherche de nouvelles technologies et de nouveaux modèles économiques

Etaient présents :