Nouvelle version de Net-Marketing.fr

Une nouvelle année approche, le temps des bonnes résolutions.
Depuis le temps que la refonte traine… ce weekend était l’occasion d’achever ce travail. Bon tout n’est pas parfait mais comme le dirait Guy Kawasaki l’essentiel c’est d’aller de l’avant.

Fini le vieux Dotclear 1.2.5 que nous n’avions pas upgradé et place au flambant WordPress 2.8.6

Net-Marketing.2fr

N’hésitez pas à nous faire par de votre avis si vous avez des commentaires ou suggestions.

La pire pub anti piratage du monde est de retour !

Vous vous rappelez de Don’t copy that floppy ? Ce clip vidéo réalisée en 1992 par la SIAA (Software & Information Industry Association) expliquait tout le mal que causaient les copies pirates des disquettes de l’époque. Illustrée par de magnifiques séquences de jeux old school et un MC Digital Protector haut en couleurs cette vidéo est devenue culte. Pour ceux qui sont passés à côté, séance de rattrapage :

Et bien 17 ans plus tard, MC DP est de retour et compte bien continuer sa lutte anti piratage :

Le ridicule, nouvelle stratégie en vogue pour faire du buzz ?

Via

Rentrée & nouveautés

Les vacances s’achèvent et la rentrée pointe le bout de son nez. Et oui déjà !

Avant de reprendre un rythme de publication normal voici mes nouveautés de l’été :

Sur les conseils de mon ami Clément, j’ai changé d’aggrégateur RSS et j’ai abandonné mon vieux compagnon Netvibes au profit de Google Reader (je m’y suis bien fait et je dois dire que le gain de temps est assez considérable). J’ai profité de cette migration pour réorganiser mes flux et faire un sérieux ménage. A ce sujet, je vous conseille d’aller regarder les billets de Daniel Broche et d’Olivier Lévy dans lesquels ils dévoilent leurs sources, merci à eux !

J’ai aussi profité de l’été pour me mettre à Twitter. Ma ligne éditoriale : tout ce que je ne me vois pas bloguer sur net-marketing.fr. Soient des sujets ou vidéos funs hors sujets, soient des choses sur lesquelles 140 caractères me suffisent. Je suis pour le moment assez partagé entre réelle avancée ou perte de temps totale (la vérité se trouve vraisemblablement quelque part entre les deux).

Et je finirai par deux découvertes de ces vacances que je souhaitais faire partager :

La première n’est pas une découverte mais plutôt une redécouverte. Il s’agit du blog de Julien Bagein. Anciennement spécialisé dans le SEO, il élargit son spectre pour s’intéresser plus généralement aux différentes techniques e-marketing. Ses billets sont soignés et abordent avec une vraie valeur ajoutée cette discipline. Un réel plaisir que de lire ses billets.

La seconde, plus récréative, c’est SCUDS. Un podcast vidéo français dédié à la culture geek dans la lignée d’un diggnation. Les trois compères débattent dans une ambiance très détendue que j’apprécie tout spécialement. Vous pouvez vous abonner sur iTunes (ils ont traversé quelques soucis techniques mais gagnent en expérience d’épisodes en épisodes :p). L’épisode 8 ne devrait pas tarder à sortir.

Bon courage pour cette rentrée et je vous souhaite à tous une excellente saison 2009-2010 !

Site coup de coeur : SiteSpect.com

Je viens de tomber sur Sitespect.com, le site d’une boite qui édite une solution de MVT et je dois dire que j’ai beaucoup aimé. Le site est très bien fait mais c’est le sujet qui m’a décidé à écrire cet article.

Le MVT est une technique très utilisée aux US – qui commence à se répandre en France – qui permet d’optimiser des sites. MVT pour Multivariate Testing est un procédé qui consiste à générer plusieurs version d’une page web pour analyser celle qui marche le mieux. Vous pouvez tester la couleur d’un bouton, un libellé marketing ou n’importe quel élément de la page. La modification peut porter sur des css, des bouts de javascript, de xml, … La grande différence avec la technique A/B est que le MVT permet une combinaison de dizaines, voire centaines d’éléments testés sur une page tandis que le A/B ne permet de tester que deux versions de page à la fois. (la vraie définition est ici.)

Page d'accueil SiteSpect.com

Outre l’intégration réussie du site, un des éléments intéressants est la présentation vidéo de la solution. Plutôt que de chapitrer une grosse vidéo, ils l’ont découpées en plusieurs morceaux. Le contenu est plus accessible et mieux mis en valeur. Vous ne manquerez pas de remarquer qu’ils ont même intégré un bouton contact sur le player vidéo. Dommage que les formulaires ne soient pas plus « tolérants » aux erreurs.

Video SiteSpect.com

Un mini livre blanc sur l’optimisation des landing pages est également disponible au format pdf ici.

Il livre 6 grands principes d’optimisation :
1. Intégrer un visuel attirant
2. Réduire au maximum la navigation proposée à l’internaute
3. Garder la charte graphique du site
4. Offrir un large bouton incitant à l’action
5. Sur le formulaire, ne demander que les informations essentielles
6. Si des informations personnelles sont collectées, indiquer la politique de confidentialité en vigueur

Il est certain que ces solutions MVT sont l’avenir du e-commerce, mais ce genre de solutions payantes s’adressent aux gros acteurs du e-commerce. Pour ceux qui n’ont pas d’argent, je rappelle que Google Website Optimizer fait ça très bien. 😉

Tout savoir sur le SEO avec le site FAQ-Referencement.fr

Vous souhaitez lancer un site ou venez d’en lancer un ? Vous souhaiter apprendre rapidement les grands principes du référencement naturel ?

Aurélien Bardon d’OSEOX vient de mettre en place un site répondant aux 100 principales questions de cette discipline.

FAQ referencement

La vocation de ce site est d’être clair et concis. Il casse bon nombre d’idées reçues et fourmille de conseils pratiques adressés aux nouveaux arrivés qui souhaitent optimiser leurs positions dans les moteurs de recherche. Un très bon exercice de vulgarisation dans un domaine qui devient vite très technique et peu évident à appréhender.

Pour rappel, ils avaient mis en place il y a quelques mois un excellent jeu sur le référencement. Une fois les 100 questions assimilées, passez à la pratique et testez vos connaissances. 😉

Google me prend pour une chinoise ?

Il faut croire quand je regarde la pub qui s’affiche en haut de ma boîte gmail :

Bug adsense sur gmail

C’est une pub pour un site qui vend des produits cosmétiques (?), basé en Chine.

Premièrement le thème du site, deuxièmement la langue. Je ne suis inscrit à aucune newsletter chinoise, n’ai aucune conversation en chinois dans mes mails et suis loin d’être accroc aux produits cosmétiques féminins. 😉

Alors pourquoi Google a déraillé ? Après leurs longues années d’expérience, j’ai du mal à comprendre qu’ils puissent être à ce point à côté de la plaque.

Et vous, ce genre de « bug » vous est déjà arrivé ?

Site coup de coeur : SquareSpace.com

Il s’agit du site d’une solution CMS que je ne connaissais pas, apparemment assez répandue outre atlantique.

Une ergonomie incitative irréprochable :
L’ergonomie incitative, c’est différencier graphiquement une et une seule action que l’on souhaite que l’internaute accomplisse. Généralement, il s’agit de l’achat sur les sites e-commerce. Cette technique est relativement répandue aux Etat-Unis, beaucoup moins en France.
Ici, c’est l’inscription en ligne qui est mise en valeur sous forme incitative. Notez que sur l’ensemble du site, la couleur verte est réservée à cette fonctionnalité et est visible sur chaque page et même parfois deux ou trois fois par page.

Une intégration intelligente :
Au-delà du graphisme épuré et de la mise en page soignée, je suis tombé sur une fonctionnalité toute simple, que je n’avais pourtant jamais vue jusqu’ici.
Sur la page pricing, il y a la liste des fonctionnalités offertes dans chaque pack. Au roll sur une des fonctionnalités, le curseur de la souris se transforme en point d’interrogation et affiche une infobulle présentant une description plus longue. Intelligent.

Un formulaire horizontal bref et efficace :
C’est une des premières fois que je vois un formulaire présenté horizontalement. On sent que l’équipe a voulu aller à l’essentiel et ils ont bien raison. Un login, un email, un mot de passe et un captcha et votre site est en place. On peut faire plus rapide ?

Un mot à propos de la solution :
Je dois dire que cette solution m’a fait de l’effet. Pouvoir mettre en forme son site, jouer sur les css avec un back office graphique, c’est assez plaisant.
Jugez vous-même avec la démo :

Petit détail : ce site tourne sur la solution Square Space, ce qui est plutôt rassurant. Contrairement à Microsoft qui n’utilise pas sa solution Sharepoint pour ses propres sites…

Développer la notoriété de sa marque sur Facebook – la présentation

Patrice parlait il y a quelques temps du développement d’une marque sur Internet et évoquait son ancien blog qui constituait le principal outil de promotion de la marque.

Mais les temps ont changé. La dynamique ne se trouve plus -essentiellement- dans le monde des blogs. Je rejoins tout à fait son avis sur l’utilité pour ces marques de rejoindre des lieux de communication plus « mainstream » qui existent aujourd’hui, dont le king Facebook.

Justement, Fabio Annovazzi a étudié cette technique et nous livre les fruits de sa réflexion à travers 40 pistes de développements concrètes pour faire émerger une marque dans ce réseau social.

Les gros avantages de ce nouveau mode de promotion est qu’il est ouvert à tout type de boites, car très peu cher, et permet de suivre au plus près les réactions et attentes de la communauté.

Via

Le web est encore un mystère pour certains !

C’est ce qu’on pense quand on voit le mail qu’a reçu un éditeur de site web qu’il a gentiment partagé.

L’histoire est la suivante : un internaute faisant de la photo mettait en ligne ses clichés sur son site. Un chef d’entreprise, apparemment peu en phase avec les us et coutumes du web, utilisait ces photos pour illustrer son superbe site corporate. Au-delà des problèmes de droits d’auteur, le chef d’entreprise faisait un hotlinking pur et simple de ces images.

Un beau jour, il se rend compte que les images qui illustraient son site avaient disparues. Il décide alors d’envoyer un mail pour le moins incongru au propriétaire des images :

I stole your images and youtook them down WTF

Incroyable qu’il souhaite poursuivre le photographe ! Y en a qui ont vraiment peur de rien 🙂

Via Digg.