Du Peer to Peer dans la Banque ?

Depuis, un an, on assiste à l’émergence de services Peer to Peer dans la banque avec des sites comme Zopa (UK et US) ou Prosper (UK).

L’idée est de mettre en relation des petits emprunteurs avec des petits épargnants afin de pouvoir emprunter de l’argent sans avoir à passer par une banque pour les emprunteurs, et de faire fructifier l’argent d’une manière sécurisée pour les épargnants.

Les emprunteurs déterminent la somme voulue avec le taux d’intérêt qu’ils désirent et les épargnants indiquent la somme qu’ils sont prêt à payer et le taux minimal auquel ils souhaitent êtres rémunérés. La plateforme propose alors le prêt voulu (système d’enchères) et se rémunère à hauteur de 1% des sommes obtenues par les emprunteurs et 0,5% des préteurs.

A ma connaissance, un tel système n’existe pas encore en France…

Publié par

Matthias Vimard

Passionné par internet, je suis actuellement consultant e-commerce chez Araok. J'accompagne les entreprises qui font déjà ou souhaitent se lancer dans le e-commerce : AMOA, cahier des charges, conception de site, optimisation, business plan, …

2 réflexions au sujet de « Du Peer to Peer dans la Banque ? »

  1. Qu’en est-il de la sécurité d’un tel service ? La première chose qui me vient à l’esprit, c’est comment être sûr qu’on ne va pas tomber sur un escrot ?

  2. A priori, c’est les organismes qui garantissent à 100% la securité de la transaction.
    Prosper est même régulé par la Federal Trade Commission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *